Poussettes et recyclage chez Frip’Ouille

Jeunes parents, réjouissez-vous, c’est un lieu pensé rien que pour vous (et vos enfants) qui ouvre ses portes le 25 mars rue du Docteur Barbaroux, à Brignoles.

logo-fripouille

Consommer sans se ruiner

recyclage-fripouilleTout commence il y a deux ans, quand Aurélie, mère d’un petit garçon d’un an et sensible aux questions écologiques, constate que le commerce lié aux jeunes enfants peut rapidement tourner au gaspillage… et à la ruine pour les parents. Elle décide alors de quitter son poste d’informaticienne dans la marine pour se pencher très sérieusement sur la question.

Son idée ? Créer un lieu convivial et pratique, où les parents pourraient trouver pour un prix raisonnable tout ce qui manque pour leurs bambins, de 0 à 12 ans. Depuis le cadeau de naissance jusqu’à l’accessoire à la mode dans les cours de récré, en passant par les incontournables grenouillères, les poussettes et même les biberons et les cosmétiques bio, Aurélie pense à tout et surtout à tous les budgets.

La clé : un système de dépôt-vente, comme pour les grand(e)s, parfaitement adapté à ces nos chères têtes blondes, qui grandissent sans laisser aux vêtements le temps de s’user — enfin, sauf incident de toboggan. Un complément futé et dans l’air du temps aux éternels pyjamas et autres salopettes un peu fripées qu’on se repasse de mère en fille et de sœurs en copines, qui permet de rester à la mode sans se ruiner.

Bonnes affaires et belles actions

recyclageMais c’est aussi et surtout un projet responsable et éthique, qui offre aux vêtements et aux accessoires hors de prix et dont l’utilité n’a qu’un temps (vous avez dit poussettes ?) une seconde vie et incite les parents à limiter leur consommation.

Car Aurélie le dit elle-même : “Ma ligne directrice, c’est le recyclage et l’écologie.” Une démarche globale, qui dépasse naturellement la seule vente de vêtements pour enfants. C’est pourquoi Frip’Ouille sera aussi un point de collecte et de recyclage, manière de sensibiliser les clients — petits et grands ! — à des causes qui tiennent à cœur à sa fondatrice, et de leur donner un vrai coup de pouce.

bouchonsOn profitera donc d’un achat ou d’un dépôt de vêtements (en parfait état s’il vous plaît) pour recycler nos capsules Tassimo, nos piles ou encore nos bouchons et nos instruments d’écriture. Les gains seront reversés à l’association des Bouchons d’amour et à l’ARSEP (Fondation pour l’Aide à la Recherche sur la sclérose en Plaques). Une manière de faire de bonnes actions… en même temps que de bonnes affaires.

Alors on souhaite doublement bonne chance à Aurélie pour son projet malin et citoyen, et on attend avec impatience le faire-part de naissance de sa Frip’Ouille.

PS : n’hésitez pas à contacter Aurélie par mail pour obtenir toutes les conditions de dépôt de vos vêtements et accessoires.

En attendant l’ouverture du site (et de la boutique), vous pouvez aller liker la page Facebook de Frip’Ouille.

Frip’Ouille, 20 rue du Docteur Barbaroux, 83170 Brignoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *