Brignoles, Le Commerce Engagé et l’écologie simple au quotidien

Parce que nous vivons sur une planète aux ressources forcément limitées, parce que nous épuisons ces ressources avec beaucoup d’inconscience, parce que pour subvenir aux besoins d’un français, à l’échelle de l’humanité il faudrait l’équivalent de trois fois et demie cette même planète… peut-être est-il temps de remettre un petit peu en question notre mode de vie ? A Brignoles, le programme Commerce Engagé vise à changer nos habitudes de consommation pour préserver l’environnement, limiter l’augmentation du coût des déchets pour la collectivité, tout en dynamisant l’économie locale.

commerce engage brignole

Le Commerce Engagé nous questionne : notre monde est-il fini ou infini ?

Incroyable mais vrai, le sauvetage de la planète passe par chacun d’entre nous. Il passe par une élévation de la conscience, dit Pierre Rabhi, l’un des chantres de la simplicité heureuse et de la décroissance. Aussi vrai que deux et deux font quatre, il est facile à comprendre que le pillage des ressources de notre planète nécessaire à la société de consommation et du tout jetable  n’est pas tenable. Notre mode de vie actuel est évidemment remis en question, dans la joie et la bonne humeur. D’autant plus qu’une science vertueuse existe, que les solutions sont là.commerce engage

Nous savons maintenant, par exemple, qu’il n’est nullement nécessaire d’empoisonner la planète avec des produits chimiques pour nourrir tout le monde (même dans 20 ans lorsque la population mondiale aura triplé) : une agronomie biologique respectueuse de l’environnement ET très productive existe. Les techniques, il suffit de les apprendre… et de les appliquer. C’est dans l’union des efforts de chacun, à travers des associations ou individuellement que des perspectives nouvelles s’offrent à nous. Et justement, à Brignoles une association très active prend aujourd’hui les choses en main !

Sacs en moins ne mange pas de pain

brignoles commerce engage

 

 

 

 

 

Sous l’égide du Syndicat Intercommunal pour la Valorisation et l’Elimination des Déchets du Centre Ouest Var (SIVED), Le Commerce Engagé permet de mener un combat de fond : sensibiliser le public et les commerçants à l’usage du sac unique, passer du jetable au durable. Faire la promotion des produits peu transportés, peu emballés, réutilisables et biodégradables, la réutilisation des emballages. Les commerces de Brignoles labellisés  Commerce Engagé se responsabilisent et responsabilisent leur clientèle.commerce engage brignoles

Un autre objectif majeur est de généraliser la consigne des bouteilles. La fabrication ou le recyclage des bouteilles en verre est incroyablement énergivore. Il est temps de repenser et de remettre en place les systèmes de consigne. Une sensibilisation citoyenne est mise en place. Une mise en réseau des producteurs et commerçants engagés se constitue.

Le Commerce Engagé et le petit producteur du coin

Le Marché Engagé est une réalité, tous les vendredis de 12h à 18h sur la place Caramy. Au cœur de Brignoles, toutes les semaines, les producteurs du territoire se retrouvent pour nous faire profiter de leurs récoltes et de leurs fabrications. Ce marché est une occasion unique pour partager des idées, découvrir des artisans, et gouter aux bons produits de saison. Le Marché Engagé permet aussi de faire les courses d’une autre façon, en respectant notre environnement et en favorisant l’économie locale.

Le Commerce Engagé sera également présent directement à la foire de Brignoles du 6 au 14 avril 2013. Tous ceux qui le désirent, commerçants et particuliers pourront ainsi établir un contact direct avec des acteurs essentiels de l’économie respectueuse de la planète.

Agence Territoriale de la Consommation Durable
SIVED Espace Tris le Collet Rouge
Route de Camps
83 170 Brignoles
Tél. : 04 94 86 17 96

http://www.commerce-engage.com/sived/accueil

 

1 réflexion sur « Brignoles, Le Commerce Engagé et l’écologie simple au quotidien »

  1. Quand une petite voisine m’avait dit que chez eux ils ne faisaient pas le tri, son père disant que « ça ne servait à rien »; ça m’avait choquée. J’avais essayé au moins de la convaincre elle, qui faisait partie de la jeune génération. Je pense que certaines personnes n’arrivent pas à faire un effort tant que les retombées économiques ne sont pas immédiates. Ils restent dans le confort de leurs habitudes…..mais récemment dans mon quartier on a changé les containers jaunes, (là où on met les bouteilles, cartons) et si c’était déjà un effort pour certains de trier, on se retrouve maintenant avec de hauts contenairs avec des ouvertures quasi inaccessibles pour une personne petite (1,60m) sauf si on se colle à la poubelle (très agréable) et qu’on tend le bras, et qu’on force bien pour rentrer les plastiques un peu souples car le passage est rendu difficile par des caoutchoucs noirs très rigides.
    Du coup, je trie de moins en moins. Et je n’essaie mêmeplus de convaincre les plus jeunes, de toute façon ils n’atteindraient pas les ouvertures des containers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *